Le terroir

Les conditions climatiques et géologiques exceptionnelles de Pauillac lui permettent de produire de très grands vins. L’appellation comporte 18 crus classés dont trois des cinq premiers grands crus classés de 1855.

Le paysage pauillacais est façonné de croupes de graves où le cabernet sauvignon trouve son terroir de prédilection.

Le terroir est la composante de quatre facteurs : le sol, le climat, le choix du cépage et la contribution humaine.

- Le sol :Le vignoble de la propriété se répartit sur 2 ensembles, l’un composé de graves profondes et l’autre d’argilo-calcaire et calcaire-crayeux. Ce type de sol donne au vin sa puissance et son caractère minéral. Une grande partie de ces terres de graves dominent l’estuaire de la Gironde. Ces graves ont été charriées par le fleuve depuis les Pyrénées vers l’ère Quaternaire. Elles reposent sur une roche mère calcaire. En effet, certaines parcelles situés autour de la propriété présentent un affleurement naturel de calcaire. En complément à la nature du sol, la topographie en creux et en bosses d’une partie du vignoble, joue également un rôle dans l’écoulement de l’eau. Les jalles séparant les croupes sont des ruisseaux de drainage qui évacuent l’excédent d’eau. Cela oblige ainsi les racines de la vigne à descendre profondément pour chercher l’eau. Ce terroir est très qualitatif car il limite la vigueur de la vigne et ne craint pas la sécheresse.

- Le climat : situé entre l’Océan Atlantique et le vaste estuaire de la Gironde, le vignoble du Médoc est soumis à un climat tempéré océanique doux et humide, régulé par ces deux grandes masses d’eau.


- Le choix du cépage : les cépages autorisés à Pauillac sont le cabernet sauvignon, le merlot, le cot, le carménère, le cabernet franc et le petit verdot. Le cabernet-sauvignon occupe la majorité de l’AOC Pauillac. Il confère au vin sa structure, son bouquet et son potentiel de vieillissement. Vient ensuite le Merlot qui apporte de la rondeur aux vins. Le vignoble de Château Haut-Bages Libéral est composé de 30 hectares, réparti à 70 % de cabernet sauvignon et 30% de merlot.

La contribution humaine : l’homme est l’un des éléments du terroir. A travers ses pratiques culturales et ses actions, il marque son influence. Il adapte les cépages (clone et porte greffe ) en fonction de la nature du sol et du microclimat

Notre métier de viticulteur est la gestion d’un patrimoine en faisant preuve d’adaptation et de remise en question perpétuelle en vue d’améliorer le fruit de nos vignes.

La biodynamie

Notre vignoble en biodynamie

Château Haut-Bages Libéral est en cours de certification Agriculture Biologique. Cette première certification permettra à la propriété de continuer sa lancée dans la protection environnementale et de prétendre à une certification en biodynamie.

Plusieurs années ont été nécessaires à la mise en place de cette démarche. Il a fallu s’y familiariser et l’intégrer à la vie quotidienne de la propriété. Aujourd’hui, elle fédère nos équipes qui y sont complètement associées.

Cette orientation est le fruit d’une prise de conscience de l’héritage d’un terroir d’exception qu’il faut préserver et rendre durable grâce à une viticulture écologique.

Elle s'associe à l'envie d’aller plus loin dans les équilibres entre la vigne et son environnement naturel et de lui donner l‘énergie afin de pouvoir s’affranchir par elle-même des maladies.

La mise en valeur du terroir par ces méthodes culturales plus respectueuses de l’environnement, tend nos vins vers plus de finesse, de profondeur et d’équilibre ; révélant ainsi sa minéralité et une fraîcheur vibrante, signature des grands vins de terroir.

Quelques mots sur les principes de la biodynamie

La vinification

La vinification

Les chais ont été entièrement rénovés en 2001 et depuis 2017, une deuxième rénovation des installations est en cours, sous la baguette du célèbre architecte bordelais Fabien Pédelaborde qui est également l’auteur des rénovations de Château Ferrière, le 3ième cru classé de Claire Villars Lurton à Margaux. Un réaménagement des espaces et un embellissement des lieux pour élever le cru à l’image d’un Grand Cru Classé.

Le cuvier

Le cuvier est un ensemble regroupant deux cuviers (16 cuves béton et 16 cuves en inox) et relié par une verrière qui sert de réception de la vendange. Toutes les cuves sont thermo-régulées et offrent des capacités différentes. Leur volume a été choisi en fonction de la production moyenne de chaque parcelle ou sous-parcelle, ( tenant compte du terroir, du cépage et de l’âge de la vigne) nous permettant d’être très précis dans le ramassage afin d’ adapter une vinification précise et différente selon chaque terroirs.

L'élevage

Après sa vinification, Château Haut-Bages Libéral est élevé entre 16 à 18 mois selon les millésimes, dans des barriques de chêne français à grains fins, renouvelées à 50% chaque année pour le grand vin et 15% pour le second vin. Cette étape est importante pour stabiliser le vin.

Le chai d’élevage respecte les conditions de températures et d’hygrométrie exigées pour un élevage optimal grâce à son équipement automatisé pour fixer la température autour de 15 à 16°C et une humidité autour de 80%.

Rapidement, l’assemblage du vin a lieu au début de l’année qui suit les vendanges. Et au terme de l’élevage, le vin est collé au blanc d’œuf avant sa mise en bouteille afin d’être clarifié et évitant ainsi une filtration finale.